Conscience aux enchères… poème

journal annachra // Dr . Abdellatif Saifia

 

La  conscience se vend-elle aux enchères ?

Arrête cet entêtement et cette obstination !

Vous me désorientez …toi et le temps

Tu m’as tellement épuisé

Oh! Conscience insensée !

Tu m’as laissé désarmé ,perdu

Sans but ni abri

Fi de toi conscience !

Conscience qui n’a aucune valeur

Conscience qu’on vient juste d’enterrer

Sans obsèques ni linceul

Ô ! Esprit têtu !

Ô! Conscience insensée!

Je vendrai cet héritage que tu m’as légué

Legs fait de torture et de tourments

À l’éventuel acquéreur

Comme des débris  rouillés ,pourris

Sans valeur ni prix

Une marchandise indésirable en ces temps-ci

Comme tout ce qui couvre et protège

En ce temps de …nudité et de conflits

Ô ! Acquéreur!

Ma marchandise ne brille pas

Avant ,j’étais comme toi …ébahi , épaté

Jusqu’à ce que tout soit dévoilé

Après que je me suis résigné

Et souffert de ne pas avoir pris en compte

qu’elle sera sans merci ,cruelle ;

qu’elle préférerait taire son intention

Mais j’ai repris mes forces

Et j’ai arraché mon cœur de sa place

J’ai purifié mes entrailles

Des débris de cette maudite conscience

Source de tourments et de douleurs .

Et je me suis demandé en mon for intérieur

Pourquoi n’allègerais-je pas ma conscience

à  l’instar des autres ?

Attitude à adopter en ces temps-ci

Pour se protéger ainsi de la méchanceté des autres et de l’adversité

Pour être tranquille et apaisé

Comme ceux qui préconisent de …travailler moins et tricher …plus!

Si tu ne t’enrichis pas ,tu seras en bonne santé et tu vivras longtemps

Ainsi pense ’’ la racaille ’’

Croyant que c’est l’attitude à adopter .

Non ! Et mille fois non !

Et de mes principes ,je ne m’éloignerai jamais !

Même si je resterai isolé, solitaire

Je resterai heureux avec ma conscience entêtée

Et j’en serai fier , serai héros et exemple à suivre

Je n’abdiquerai ni aujourd’hui ni demain

En  cette époque bâtarde et sans valeur

Époque où règne la vanité et les marionnettes

Époque où les maîtres deviennent esclaves

On y vénère l’ignorant

Et on méprise les consciencieux

Que Dieu maudisse cette époque

Où l’on a hissé sur un piédestal les gens futiles

Où l’on a jeté  aux oubliettes ceux qui ont des principes .

Époque désertée par la dignité et les valeurs

Je ne vendrai jamais ma conscience

Ni mes principes

Ni tout ce qui est sacré

   D’après: Docteur Abdellatif Saifia

Texte traduit par :Abdaim Najia Plume Rebelle

About Abdellatif saifia 6401 Articles
الدكتور عبد اللطيف سيفيا

1 Comment

  1. لافض فوك دكتور عبداللطيف سيفيا
    قصيدتك الرائعة بل صرخة في زمن التفاهة
    دمت صادقا وليعش حرفك شامخا عزيزا
    تحياتي وتقديري
    قرأت القصيدة عدة مرات !!!!

Leave a Reply

لن يتم نشر بريدك الالكتروني في اللعن




− 3 = 3